Extensions

IMG_4978
IMG_1522
IMG_4229
Extension d'une maison à Noisy-le-Sec (93)
LIVRÉ EN 2020

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque molestie lobortis ligula. Proin porttitor, dui nec pharetra semper, erat diam pellentesque ligula, ac rhoncus mi dui quis ante. In et orci ac quam consectetur vulputate in et odio. Duis et semper est, vel luctus velit. Pellentesque vitae rutrum lectus. Aenean quis enim nulla. Suspendisse a pulvinar massa.

IMG_0593
IMG_0721
IMG_1077
IMG_1628
IMG_1683
IMG_3272
IMG_4229
IMG_4227
IMG_1420
IMG_1522
IMG_1518
IMG_4229-1
IMG_4970
IMG_4978
IMG_3088
IMG_3118
IMG_3114
Création d'une verrière chauffée (37)
LIVRÉ EN 2020

Profiter du jardin et redonner de la lumière à l'espace de vie. La verrière de facture traditionnelle et aux dimensions généreuses à garder tout son sens, elle est utilisée, été comme hiver pour le plus grand plaisir de ses hôtes .

IMG_5427
IMG_8431
IMG_8074
IMG_2202
IMG_2885
IMG_3923
IMG_3034
IMG_2980
Extension d'une maison à Saint Pierre des Corps  (37)
LIVRÉ EN 2018

Ce volume est volontairement en contraste avec la façade existante, plus moderne. 

L’enjeux est de conserver l’emprise au sol sans toutefois réduire l’espace intérieur et générer de l’habitabilité.

Le RDC intègre une salle de bain comprenant la machine à laver

Le R+1 est un espace à définir ultèrieurement .

Le R+2 une chambre.

Les matériaux choisis : Isolant polyuréthane de 120mm et HEB en acier,

l’ensemble recouvert de zinc.

IMG_2245
IMG_1016
IMG_2986
IMG_0372
IMG_3041
vue_extérieure
IMG_0701
APRÈS: extension
Extension/Construction d'une cuisine (37)
LIVRÉ EN 2017

Ce particulier tourangeau de type néo classique situé en secteur sauvegardé fut construit au 19 ème siècle.
L’extension aux proportions respectueuses du caractère architectural local est composée d’une toiture à 40° en ardoises naturelles, de matériaux traditionnels et d'ouvertures équilibrées.

La cuisine en connexion avec la terrasse extérieure prolonge la vie dans le jardin .
 

AVANT: existant
DEBUT: chantier
Chantier: charpente bois cuisine
CHANTIER: terrasse
CHANTIER: façades
APRÉS: extension finie
Détail entresol
Cuisine depuis la terrasse
vue intérieure
façade végétalisée sur rue
façade bois sur jardin
salle de bain/chambre

Extensions à Noisy-le-sec (93)

LIVRÉS EN 2004 & 2014

Ces 2 extensions, la 1ère concernant la cuisine à l'arrière de la maison, et la seconde à l'étage accueillant une nouvelle chambre, ont été construites à 10 ans d'intervalle.

Ce lapse de temps permet d'apprécier le vieillissement de la réalisation, certains matériaux étant similaires.

L'extension cuisine, au rez-de-chaussée, est une boîte en bois introvertie car construite sur deux limites de propriété; les seules ouvertures possibles étant des jours de souffrances en façade et un bandeau lumineux en toiture.

L'accés au jardin se fait par la troisième façade.

L'extension à l'étage est également une boîte en bois mais sur pilotis métalliques, perchée à 4 mètre de haut, à la façon nid du marsupilami. L'espace abrité dessous est aéré.

Ce cocon, par l'épaisseur de ses murs (40cm au total) et ses ouvertures en triple vitrage, atteint un niveau thermique passif.

Depuis cette chambre/salle de bain, la vue sur les jardins en enfilade est cadrée par une baie horizontale au Nord, où l'on peut se lover dans l'épaisseur des murs aménagée.

Côté rue, au Sud, la façade arbore un manteau végétalisé, composé de caissons ajourés remplis d'une base hydrophile accueillant divers plantes, façon gabion végétal.

 

Etat existant
1ère extension réalisée en 2004
Intérieur de la 1ère extension
le nid du marsupilami: second projet
le nid en chantier: 2014
le passage sous l'extension
L'extension depuis la rue
Intérieur du nid
Zoom sur la façade végétalisée
Façade Est sur cours
Façade Est sur cours projet
Intérieure: entrée depuis la cuisine
Extension/Réhabilitation aux Lilas (93)
LIVRÉ EN 2015

Une venelle dans une zone protégée, deux maisons jumelles, l'une dont la façade est rénovée et l'autre, celle concernée par le projet, dans son jus.

Le choix est fait d'une extension pour ce pavillon sur cour; sa seule façade étant le pignon sur jardin, exposée Est.

Il s'agit d'agrandir l'espace de vie, 1.20m plus haut que la cour, donc de le rendre plus profond sans perdre en luminosité. Egalement, rendre le niveau cave habitable.

L'extension sera le niveau intermédiaire entre le jardin, la "cave" et le rez-de-chaussée, l'entrée se faisant de plain pied avec la cour. Un escalier, dans l'extension, desservira les deux étages rénovés, par demi niveau.

Elle est en structure bois, bardage bois brut, grandes ouvertures en façades (châssis bois triple vitrage) et bandeau vitré en toiture (3 velux avec store motorisé) .

Bien que peu profonde (2.30m hors tout) , elle relie le niveau cave réhabilité (décaissé de quelques dizaines de centimètres et éclairé depuis la cours, il devient agréable pour l'espace de travail et la salle de bain qu'il abrite) à l'espace de vie revisité et agrandi (cuisine ouverte sur le salon et salle à manger)

Etat existant
Insertion permis de construire
Plans RdC & Entresol
Façade Est réalisée
Escalier sur l'entrée
Depuis le salon, côté Nord
Depuis la cuisine, côté Est
Façade Est sur l'entrée
Depuis la pièce de vie vers l'Est